La plupart des gens que je croise ne s’intéressent pas aux arts contemporains. Ou bien, ils le voient comme quelque chose d’hermétique, fait par et pour une élite, sans aucun rapport avec leur vie ni leur réalité. Et c’est bien dommage que tant de monde puisse le percevoir de cette façon, l’art.

Ce sentiment d’être exclu n’est pas aléatoire. C’est, bien au contraire, une construction sociale, historique et politique qui veut que certains produits culturels restent le privilège de quelques uns. Et pour ce faire, la stratégie c’est de laisser se répandre partout l’idée que ces créations là sont difficiles d’accès, incompréhensibles ou, pire, ennuyeuses. Ce n’est pas rare d’entendre les gens dire qu’aller au musée ou visiter une exposition c’est une activité ennuyeuse, surtout pour les enfants. Alors que c’est bien le contraire.

L’un de mes plus beaux souvenirs c’est une visite à la National Gallery de Londres. Cette galerie nationale est, en premier lieu, un joli projet en soi-même. Une galerie qui appartient au peuple, ouverte, publique et gratuite, elle abrite des peintures du 13ème siècle jusqu’au début du 20ème. Et c’est là que j’ai pu témoigner, lors d’une visite, du dialogue entre un père et ses enfants devant un tableau. Il leur expliquait pourquoi son tableau préféré était précisément celui-là. Dans son explication il n’y avait pas de mots techniques ni des références à l’histoire de l’art. Il leur parlait simplement de ce qu’il ressentait en regardant ce tableau. Et de comment ce sentiment avait été nourrit au long des nombreuses visites faites à cette galerie, lors desquelles il a toujours pu tomber sur cette peinture, la voir et la revoir, au point de la connaître dans tous ces détails. Cet homme transmettait son amour de cette peinture à ses enfants. Ainsi que son amour de l’art. Et c’est à ce moment là que j’ai compris deux choses: la première c’est que l’art peut atteindre tout le monde. La deuxième, c’est que pour se sentir concerné par l’art, il faut de la fréquentation.

C’est-à-dire qu’il faut que quelqu’un soit en mesure de fréquenter, de voir, d’aller visiter des expositions d’art pour pouvoir se sentir concerné par ce qu’il dit. Et une fois qu’il se sent légitime d’y être, chacun va forcément trouver son oeuvre préféré, le tableau, la sculpture, la photo, l’installation qui lui parle au coeur, à la pensée, à la mémoire ou aux tripes. Car l’art est fait par des humains pour des humains. Pas par des élites pour des élites. Et tout et chacun peut y trouver son compte quelque part dans une oeuvre en mesure de traduire ce qu’il vit, ce qu’il ressent, ce qu’il aime ou ce qu’il n’aime pas.

L’idée de créer un projet d’art contemporain en pleine zone rurale de Calce, dans un coin excentré, éloigné des offres artistiques vient à la rencontre de ce constat. Tout le monde peut se sentir touché et concerné par une oeuvre d’art, il suffit d’avoir l’occasion de la fréquenter. Une exposition d’art contemporain ancrée dans ce territoire, dialoguant avec ses habitants et, notamment, avec les enfants et les jeunes de notre commune et de celles qui nous entourent au travers d’un travail de visites guidées, d’ateliers d’artistes. Une exposition d’art contemporain vivante, au travers de  laquelle chacun se sent inclut et concerné. Est-ce bien possible?

Nous parions que oui. D’où le projet 3C.

On vous laisse avec un joli entretien avec Marie SELLIER, auteure de plusieurs livres d’initiation à l’art, notamment pour le jeune public. (Merci, Anne-Isa!)

Et ci ça vous intéresse de nous joindre, de nous soutenir ou bien de nous suivre pour avoir plus d’informations, contactez-nous:

e-mail: 3ccalceculturecontemporaine@gmail.com

Suivez: notre blog. Notre page Facebook. Ou bien notre compte Instagram.

À bientôt!

2 commentaires sur « C’est à qui l’art contemporain? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s