Daniel Caballero est le deuxième artiste en résidence pour le projet Habit’Art des résidences artistiques de l’association 3C. Dans le cadre du programme Occit’Avenir proposé par la DRAC-Occitanie, la DRAAF-SRFD Occitanie et la Région-Occitanie et en partenariat avec le Lycée Agricole Claude Simon de Rivesaltes, l’artiste interviendra du 15/03 au 16/04/2021. Au programme, un temps de création de l’oeuvre intitulé « Capsule » ainsi qu’un temps d’intervention et de transmission auprès des lycéens et du grand public.

« Capsule »

Voici ce que l’artiste propose pour sa résidence artistique sur notre territoire:

« Un cercle dessiné par terre par le biais d’un relief géographique, une élévation de terre générant un contour dans lequel seront plantés des spécimens indigènes de la garrigue. Ces plantes auront été collectées et semées en amont sur des territoires non cultivés dans le but de former une sorte de jardin naturaliste.

Les dimensions du cercle sont variables, pouvant permettre tout simplement à quelqu’un de s’asseoir en position de lotus et d’y méditer. Ou bien il peut avoir la dimension d’un corps allongé par terre aux bras et jambes écartés tel l’homme de Vitruve de Leonardo da Vinci. Cet espace permet que quelqu’un s’y niche ou bien, dans ce contexte post épidémie, que trois ou quatre personnes puissent s’y asseoir ensemble dans un cercle. En s’agissant d’une végétation basse, chaque personne peut voir et discuter avec celle de la cellule voisine. Au même temps, la végétation impose un distancement sécurisant, même s’il ne s’avère plus nécessaire, gardant le souvenir de cette période.

L’idée c’est de créer un petit paysage formant une capsule, voire un nid de protection, dans laquelle nous regardons et nous passons un moment très proche des plantes, qui sont à la hauteur des yeux. Nous sentons leurs parfums, nous voyons leurs couleurs et nous y pouvons s’adonner à plusieurs activités : la méditation, la lecture, le sommeil, le bain de soleil…

C’est un projet qui tient compte du terroir en y rajoutant la situation de confinement imposée par l’épidémie du coronavirus. En plus de suggérer notre lien à la nature, il nous rappelle la problématique actuelle de la destruction de la nature responsable pour l’apparition de cette pandémie. Nous habitons la planète au-delà du paysage en lien avec tous les êtres vivants, y compris les virus. »

Le projet implique 3 situations :

  1. Créer ce cercle dans mon atelier, enregistrant en vidéo la totalité du processus, le développement des plantes tout autant que les activités qu’on pourrait réaliser à l’intérieur du cercle : méditer, lire, prier, dessiner, arroser les plantes, bronzer, boire du vin. Le bout étant de créer un carnet de voyage de mon expérience du confinement.
  2. Créer un ou plusieurs cercles en partenariat avec les élèves du Lycée Agricole de Rivesaltes, suite à un travail développé avec eux lors des ateliers de sensibilisation, des ateliers de création et des moments de discussion prévus en amont pour la période de résidence. A ce moment, l’ensemble des cercles amplifie le paysage environnant, établit des liens et construit des chemins et des refuges.
  3. Refaire le cercle à la Cave Arnaud de Villeneuve (Rivesaltes) et à la galerie Lumière d’Encre (Céret) à l’occasion de l’exposition « Paysages liquides : entre art et terroir », organisée par l’association 3C : Calce Culture Contemporaine dans le cadre de son projet ArTèr(r)e et qui aura lieu aux mois de mars et avril 2021. Montrer les vidéos de mon expérience de confinement et le registre de l’expérience construite lors de la résidence au lycée agricole.

L’artiste

Daniel Caballero : https://www.cerradoinfinito.com.br/

(São Paulo, Brésil, 1972). Vit et travaille à São Paulo, Brésil.

Nominé au prix PIPA 2019.

Principales expositions individuelles :

2019 – “Cerrado Infinito”, processus de création initié en 2015, Place Homero Silva, São Paulo, Brésil

2018 – “Paysage panoramique, plein et plein”, Santander Faria Lima, Sao Paulo, Brésil

– «Champs invisibles», SESC São José dos Campos, São José dos Campos, Brésil

– “Paysage original”, SESI Ribeirão Preto, Ribeirão Preto, Brésil

2015 – «Toxic Tropic», organisé par Mariaelena Cappuccio, Galerie Carlos Carvalho, Lisbonne, Portugal

– “Daniel Caballero avec l’Institut Polytechnique de Porto”, Porto, Portugal

– «Tout ce que je vois est à moi», programme d’exposition personnelle de MARP – Musée d’art de Ribeirão Preto, Ribeirão Preto, Brésil

2014 – “Land Art ou où construire des montagnes?”, Sous la direction de Renato Pera, station de métro São Bento, Sao Paulo, Brésil

– «Expédition botanique entre les avenues de São Paulo», dix-huitième festival de la culture anglaise, São Paulo, Brésil

2013 – “The Garden”, organisé par Rejane Cintrão, Hôpital Edmundo Vasconcelos, São Paulo, Brésil

2009 – «Les bonnes manières: les géophages éduqués ne croient pas aux lignes imaginaires», Casa do look, Santo André, Brésil

Principales expositions collectives :

2019 – «Studiolo XXI Drawing and affinities», organisé par Maria de Fátima Lambert, Fondation Eugénio de Almeida, Lisbonne, Portugal

2017 – “Géographies”, SESC Santos, Santos, Brésil

2014 – “Récompensé 39 ° SARP – Salon d’art Ribeirão Preto”, Ribeirão Preto, Brésil

– “Il a dit: je n’aime pas le paysage”, commissaire d’exposition Fátima Lambert, près de la galerie, Porto, Portugal

2013 – “Emerging Horizon”, commissariat de Josué Mattos, 13ème salon Itajaí, Itajaí, Brésil

2012

– “Dessin collectif… (j’appelle le silence la langue qui n’est plus un organe de rien)……”, Almost Gallery, organisé par Fátima Lambert, Porto, Portugal.

– “Apparent Line”, organisée par Raphael Fonseca, Galerie Sergio Gonçalves, Rio de Janeiro, Brésil

2011

– “Programme d’art contemporain Banque Santander – Bâtiment du siège de la Banque Santander”, organisé par Regina Cintrão, São Paulo, Brésil

– «About Change», organisé par Marina Galvani, complexe principal de la Banque mondiale, Washington DC, États-Unis

L’oeuvre réalisée par l’artiste sera montrée lors de l’exposition Paysages liquides: entre art et terroir du 20/03 au 20/04/2021 à la Cave Arnaud de Villeneuve de Rivesaltes, au Lycée Agricole de Rivesaltes, bien comme à la Galerie Lumière d’Encre à Céret.

Nos partenaires pour cette action: