Officiellement, l’automne est là, le calendrier nous l’indique. Mais la pluie nous manque, elle devrait accompagner la chute des feuilles rougissantes. Corps, terre, air, tout la réclame. En attendant la pluie, le billet, cette semaine, vous propose un déluge sublime.

Speak for yourself est une pièce des chorégraphes Paul Lightfoot et Sol Leòn créée en 1999. Les deux créateurs sont des artistes qui officient pour le Nederlands Dans Theater, aux Pays-Bas. Un duo de danseurs, un homme, une femme (ici de l’opéra national de Paris) exécute une mécanique des corps sous une pluie habillée d’or. Le plateau est littéralement immergé par une substance irisée. Ce tableau est
simplement beau. L’économie du décor fait émerger une multitude de mouvements, de possibilités qui déployés face à la rectitude de l’eau, commandent une esthétique du sublime. Tout en grâce et en puissance, on voit ici cohabiter l’homme avec son élan vital. Le billet aime la danse pour sa capacité à entrer en matière, du reste, il ne parle que pour lui-même.

En vous souhaitant de belles vacances.

HSV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s