Mon premier contact avec l’oeuvre de Nuria Duran a eu lieu il y a quelques années, lors d’une exposition à Cadaqués. Entre installations, peintures et collages j’ai découvert une artiste d’une rare sensibilité. Ses petits formats m’ont particulièrement marqué: des paysages faites de lignes et de points colorés, une collage sur papier. Le regard s’y balade entre abstraction délicate et découverte d’images : un skyline supposé, un village au bord d’un lac, tant de paysages possibles.

Le travail de Nuria Duran est montré dans le joli espace du centre d’art catalan de La Providence, à Île sur Têt. Une immense installation transforme ses paysages en expérience immersive. Mais les dessins et les peintures sont aussi là, évocateurs des sensations et d’images qu’on croit presque reconnaître, entre création et souvenir.

Cela vaut le détour d’aller passer un moment en compagnie des oeuvres de cette artiste. Et il faut en profiter jusqu’au 19/10 pour découvrir son beau travail.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s