Aujourd’hui c’est le dimanche avant le début du déconfinement. Et comme que « par hasard » l’une des dernières images que nous avons reçu récemment c’est celle-ci. Le paysage du confinement créé par Margaux et photographié par Lucie

C’est l’occasion, pour nous, de remercier toutes les personnes qui ont passé ces deux derniers mois à s’occuper de nous à tous les niveaux. Pour ceux qui n’avaient jamais pensé à ce qui est essentiel dans la vie, il suffit de jeter un coup d’oeil à tous les domaines professionnels qui n’ont jamais pu s’arrêter afin de garantir qu’on continue à vivre. La réponse est assez claire.

Merci aux infirmières comme Margaux et Lucie. Et aux médecins, aux aides soignantes, à tout le personnel hospitalier, à tous les travailleurs de la santé, dans les hôpitaux, dans les cliniques, dans les EHPADs ou en ville, qui ont ouvré jour et nuit dans des conditions loin d’être satisfaisantes…

Merci aux caissières des supermarchés dévalisés en permanence par des clients pas toujours gentils et reconnaissants. Merci aux postiers, aux facteurs. Et aux éboueurs et aux fonctionnaires municipaux qui ont garanti que les villes et les villages continuent à fonctionner.

Merci aux enseignantes qui ont du réaliser un travail insensé afin d’inventer, du jour au lendemain, des stratégies pédagogiques inédites dans le but de garder un minimum de lien entre les enfants et les apprentissages. Merci aux pompiers, aux ambulanciers, aux forces de l’ordre. Merci aux pharmaciens et aux travailleurs des commerces essentiels.

Merci à tous les petits agriculteurs et à tous les travailleurs du secteur agricole et alimentaire qui se sont organisé pour que la nourriture arrive carrément chez nous, une nourriture de qualité, fruit d’un travail pas assez reconnu. Et aussi aux restaurateurs qui ont su jouer leur rôle dans cette chaine alimentaire de façon solidaire et citoyenne.

Et, finalement, merci aux artistes. L’art, jugé souvent un article de luxe, a su faire preuve de son caractère essentiel. Plasticiens, musiciens, écrivains, poètes, comédiens… ils ont souvent continué à produire. Et ils ont très souvent, et très généreusement, partagé leurs productions par tous les moyens possibles. Grâce à eux, les artistes, le confinement à été moins solitaire. Traduisant nos espoirs, nos craintes, nos états d’âme multiples et variés, ils ont montré clairement l’importance de l’art dans un monde qui se veut humain.

Le projet Paysages du confinement continue tant que le déconfinement sera en train de se faire. Car il en restent des personnes âgées, des gens qui présentent une fragilité quelconque, des gens qui côtoient des personnes à risque, des enfants et des jeunes qui restent encore chez eux. Nous avons encore des images à publier qui nous ont été envoyés par plein de personnes de tous les âges, artistes ou amateurs. Et nous continuerons les publications au moins jusqu’à la fin mai ou jusqu’à que toutes les images auront été publiées.

Si vous souhaitez participer, envoyez votre image du confinement au 3ccalceculturecontemporaine@gmail.com

Merci à tous ceux qui ont partagé et qui partagent encore leur sensibilité avec nous tous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s